ENCEINTE DE SON PROF.

Ousmane Makaveli

D’aucun en parle, pourtant ce n’est un mystère pour personne. Les relations intimes, malsaines et prohibées entre maîtres et élèves, professeurs  et étudiants sont tout sauf un délit au Mali. Ceux qui doivent éduquer les enfants, leur  donner le bon exemple, par les  attitudes et les savoirs qu’ils transmettent, se trouvent être la principale cause de leur perversion.

Dans l’indifférence totale des autorités, le silence des parents d’élèves, la complicité de certaines écolières, les jeunes filles ont des relations  amoureuses « illicites » avec les professeurs.

Elle n’avait que 16 ans, innocente, belle et intelligente, naïve et curieuse avec un avenir certain. Se préparant pour l’examen du baccalauréat, elle n’avait guère penser être amoureuse, à fortiori contracter une grossesse.

La contingence ou l’imprudence amènera Fatou à tomber enceinte donc face à un dilemme. Elle est condamnée à prendre une décision d’adulte: celle d’être mère ou mettre fin à la vie du bébé…

View original post 581 mots de plus

Publicités

Une réflexion sur “ENCEINTE DE SON PROF.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s